DOLEANCES OU INFORMATIONS?  CLIQUEZ ICI
Lun - Ven: 8:00 - 16:00
Sam-Dim Fermé
+509 4109 8787 / +509 3489 8787
Téléphone
153, Avenue John Brown
Adresse Postale
Donation
Le dossier des personnes arrêtées en possession de chèques suspects le 6 août dernier connaît un nouveau rebondissement. D’après un rapport du Bureau des affaires financières et économiques (BAFE), le sénateur Onondieu Louis serait de connivence avec ces derniers et se trouve du coup impliqué dans une vaste opération de détournement de fonds publics, de blanchiment des avoirs, d’enrichissement illicite et d’association de malfaiteurs. La Fondasyon Je Klere (FJKL) appelle la justice haïtienne à agir avec la dernière rigueur contre l’élu du Nord-Ouest chargé de la gestion financière du Sénat pour les causes d’enrichissement illicite, de corruption et de blanchiment des avoirs.

« Il paraît tout à fait évident, Honorable magistrat, que le sénateur Onondieu Louis, dont le nom a été cité par les interpellés lors de leurs auditions, et les nommés Marie Myrlande, Ysmik Choute, Jimmy Fervil et consorts sont liés à une vaste opération de détournement de fonds publics, de blanchiment des avoirs, d’enrichissement illicite et d’association de malfaiteurs », peut-on lire dans les conclusions du rapport du Bureau des affaires financières et économiques (BAFE) adressé au commissaire du gouvernement près le tribunal de première instance de Port-au-Prince, Me Paul Éronce Villard. À côté de ce rapport, le BAFE, une unité de la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ), a défèré devant la justice les nommés Jimmy Fervil, Anel Nelson et André Auguste pour les suites de droit.

En retraçant les faits, le rapport de la FJKL montre que Jimmy Fervil, responsable du service du matériel au Sénat, a induit en erreur Cassandra Jean qu’il a convaincue d’ouvrir un compte à la Unibank pour recevoir une subvention de 25 000 gourdes avec sa cousine Magda Bernier. Se voyant trompée car son compte est crédité de gros montants dont on lui demande tout simplement de faire des retraits et de les remettre à Jimmy, elle a informé la DCPJ qui confia le traitement du dossier au BAFE. L’enquête de la PNH a révélé que Jimmy Fervil « a agi pour et au nom de Onondieu LOUIS et de la secrétaire adjointe du Sénat de la République, Madame Myrlande Georges Casséus ». Anel Nelson est un chauffeur du Sénat de la République attaché au service de Madame Myrlande Georges Casséus qui lui a passé les instructions pour accompagner les gens à la banque et « André Auguste est un policier affecté à l’UDMO du Nord-Ouest en détachement avec le sénateur Onondieu Louis qui l’avait instruit d’aller purement et simplement sécuriser les transactions ». Enfin le véhicule saisi appartient à l’Administration générale des douanes (AGD).

Le BAFE demande aussi au chef du parquet de mener une enquête approfondie sur l’existence physique de l’entreprise dénommée « Révélation Rent A Car » sise à Vertus 1, Saint-Louis du Nord ; le comptable public délégué auprès du Sénat de la République ou du Parlement ; les bénéficiaires (personnes physiques ou morales) des chèques émis par le nommé Ysmik Choute qui a pour profession déclarée enseignant à partir du compte courant de son entreprise dénommé « Révélation Rent A Car » au cours de la période du mois de mai 2018 à aujourd'hui ; la fonction occupée par le nommé Ysmik Choute au Sénat de la République ; le patrimoine du sénateur Onondieu Louis, actuellement questeur au grand Corps.

Selon la Fondasyon Je Klere, Ysmik Choute, dont le nom est cité à maintes reprises dans le rapport de la DCPJ, est le chef de cabinet du questeur Onondieu Louis. Mais aussi l’adresse de l’entreprise « Révélation’ Rent A Car » est celle d’un « dépôt de boissons gazeuses ». Malgré tout, cette entreprise « génère un chiffre d’affaires en cash de près de trente millions de gourdes en un an », a ajouté FJKL qui se demande quel rapport entretient cet Ysmik Choute avec la questure du Sénat de la République, justifiant des dépôts en cash du responsable du matériel du Sénat sur le compte de cette entreprise ? Comment l’argent destiné à la subvention scolaire au Sénat de la République peut-il faire l’objet de telles transactions frauduleuses alors que des parents, à travers le pays, sont incapables d’envoyer leurs enfants à l’école ou de retirer les carnets scolaires des directions des écoles?

Le sénateur Onondieu Louis, au lendemain de l’arrestation des quatre personnes à une succursale de la Unibank à Pétion-Ville, avait nié toute implication dans cette affaire. À présent, il revient au commissaire du gouvernement d’approfondir l’enquête à la demande du BAFE pour faire toute la lumière sur le dossier. Le FJKL invite par ailleurs les concernés à s’activer pour punir les auteurs et complices de ces actes de corruption.


Sources: https://www.lenouvelliste.com/article/206216/le-senateur-onondieu-louis-soupconne-de-corruption-et-de-blanchiment-des-avoirs

Suivez-nous sur Facebook

Nos Tweets

Fondation Je Klere / @je_klere

Galerie d'Images

Newsletter

Prière d'entrer votre adresse Email pour vous abonner à notre Lettre d'Informations périodique.

© 2018 Fondation Je Klere (FJKL). Tous Droits Réservés.
153, Avenue John Brown, Lalue, Port-au-Prince, Haïti. +509 4873-4727 / +509 4098-0590
Site propulsé par:GRAFIKLIF-Webalaminute

Recherche

Nos Visiteurs

Nous avons 18 invités et aucun membre en ligne